Résurgence du M23, Dacquin Mwiti indexe le Rwanda

Dans une déclaration faite à la presse ce jeudi à Goma, Thomas Dacquin Mwiti, acteur de la société civile, a soutenu que les M23 qui se battent contre les FARDC au Nord-Kivu sont appuyés par l’Armée rwandaise.

Il en veut pour preuve d’abord la forte résistance opposée à l’Armée congolaise par ces rebelles malgré l’artillerie lourde utilisée pour pilonner leurs positions. Et ensuite, les propos d’un général rwandais qui demandait à ses compatriotes de prier pour la guerre que leurs militaires devraient mener en RDC afin que la paix soit garantie dans leur pays.

Cet acteur de la société soutient que cette stratégie du gouvernement rwandais vise à contraindre les congolais à donner leur accord au déploiement d’une Armée déguisée en Police dans la partie est de la RDC.

Sans mâcher les mots, Thomas Dacquin Mwiti affirme que la résurgence du M23 est une invention du président rwandais. En effet, dans ses déclarations, précise-t-il, Paul Kagame n’a jamais cessé de dire qu’il ne peut y avoir de paix dans l’est de la RDC sans lui.

Il y a quelques jours le mouvement rebelle M23 a attaqué les positions de l’Armée congolaise à Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, tuant quelques soldats loyalistes. L’artillerie lourde utilisée par les FARDC pour riposter contre cette attaque doit aussi avoir fait des victimes dans le camp adverse.