Propos inquiétants de Kagame : le député national Iracan adresse une question écrite à Sama Lukonde

Il y a quelques jours le président rwandais s’est illustré par des propos bellicistes à l’égard de la RDC. Le député national Iracan Gratien de Saint Nicolas a qualifié d’inquiétantes les récentes déclarations de Paul Kagame. Préoccupé, il vient d’adresser une question écrite au premier ministre congolais.

En initiant ce mode de contrôle contre le Chef du gouvernement, le député veut que ce dernier fasse l’état des lieux des résolutions et recommandations de la commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale en rapport avec la situation dans l’Est de la RDC. Il s’agit concrètement pour cet élu de la province de l’Ituri, de connaître le niveau d’application de toutes ces recommandations par l’exécutif national. Plus de trois mois après leur adoption en séance plénière.

En écoutant les récents propos du président rwandais, le député national Iracan Gratien de Saint Nicolas redoute « une probable entrée non autorisée des troupes rwandaises sur le sol congolais dans les jours à venir ».

En effet, lors d’une cérémonie de prestation de serment de nouveaux ministres mardi dernier à Kigali, le Chef de l’État rwandais s’est montré disposé à faire la guerre partout si la sécurité de son pays l’exige.

« Nous sommes attentifs à ce qui se passe en RDC. Il y a une connexion entre les FDLR et les ADF. Nous ferons de tout notre possible pour régler ce problème[…]il y a là où nous supplions, là où nous demandons, mais il y a aussi là où quand ça dépasse les bornes nous réglons nous-mêmes le problème comme il faut sans demander la permission à qui que ce soit », a déclaré Paul Kagame à Kigali.

Des propos peu élégants et condamnés par la quasi-totalité de la population congolaise.