Beni : le ministère public a requis deux ans de prison contre 12 militants de la Lucha

Les 12 militants de la Lucha qui comparaissent devant le tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo risquent d’écoper de deux ans de servitude pénale principale. C’est la peine requise par le ministère public contre ces jeunes du mouvement citoyen Lutte pour le changement.

Dans ses réquisitions, l’organe de la loi a estimé que cette peine convient le mieux pour les 12 militants de la Lucha. L’accusation poursuit ces jeunes pour troubles à l’ordre et désobéissance à la loi.

Le collectif des avocats de la défense a plaidé pour l’acquittement de ces militants pour insuffisance des preuves.

Le jugement est attendu dans une semaine conformément à la loi.

En attendant, la Lucha dit avoir confiance en la justice et appelle la population de Beni-Butembo au calme.

C’est depuis décembre que ces militants de la Lucha comparaissent devant le tribunal militaire. Ils ont été arrêtés en Novembre 2021 alors qu’ils manifestaient publiquement contre l’instauration de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.