Goma : Le député national Josué Mufula a obtenu une libérté provisoire

Arrêté mardi à Goma et transféré en procédure de flagrance devant la cour militaire, le député national Josué Mufula est libre. Il vient de sortir de la prison de Munzenze où il a passé sa première nuit. La cour militaire lui a accordé une liberté provisoire.

Cet élu a été intercepté alors qu’il était sur le point d’embarquer à l’aéroport de Goma vers Kinshasa.

L’auditeur supérieur militaire du Nord-Kivu poursuit le député Josué Mufula pour provocation et manquement à l’autorité publique et outrage à l’Armée.

Lors du procès en flagrance ouvert mardi à Goma, la défense a soulevé une exception en rapport avec la compétence de la juridiction. Par cette démarche, elle veut savoir si la cour militaire est compétente pour juger un député national.

La cour doit se prononcer vendredi prochain à travers un arrêt avant-dire droit.

Le député Mufula est un cadre du FCC, Front commun pour le Congo, l’aile dure qui n’a pas adhéré à l’Union sacrée.