La RDC va solliciter un couloir humanitaire pour ses ressortissants bloqués en Ukraine

Le gouvernement de la République démocratique du Congo se dit préoccupé par la situation que traversent ses ressortissants en Ukraine. En effet, pour leur permettre de quitter ce pays qui est sous le feu de l’armée russe, le gouvernement congolais va solliciter un couloir humanitaire en faveur de ses ressortissants bloqués en Ukraine.

Le ministère congolais des Affaires étrangères qui annonce cette démarche indique avoir saisi quelques organisations des nations unies à cet effet.

« Nous avons saisi le Haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés HCR et l’Organisation internationale de migration OIM pour assistance », écrit le ministère des Affaires étrangères sur son compte twitter.

En attendant, le patron de la diplomatie congolaise va s’entretenir ce mardi à Kinshasa avec l’ambassadeur de Pologne en RDC.

« Je recevrai demain mardi l’ambassadeur de Pologne à Kinshasa pour autorisation d’accès sur leur territoire », ajoute le ministre Christophe Lutundula.

Depuis le début des hostilités entre l’Ukraine et la Russie, la Pologne a renforcé la sécurité le long de ses frontières avec l’Ukraine. Plusieurs centaines des ressortissants africains se sont vus refuser l’entrée sur le territoire polonais. Une situation qui a provoqué l’ire de l’Union africaine. Dans une déclaration rendue publique ce lundi 28 janvier, l’organisation panafricaine a appelé tous les pays concernés à  » respecter le droit international et à faire preuve de la même empathie envers et du même soutien envers toutes les personnes qui fuient la guerre, nonobstant leur identité raciale « , lit-on sur cette déclaration signée conjointement par Macky Sall et Moussa Faki, respectivement président en exercice de l’Union africaine et président de la commission de l’UA.