Kisangani : hausse du prix de la traversée vers la rive gauche du fleuve Congo

Le frais de la traversée vers la rive gauche du fleuve Congo est revu à la hausse à Kisangani. Il est passé de 200 FC à 500 FC. Une situation qui risque d’avoir des répercussions sur les prix des denrées alimentaires provenant de cette partie du chef-lieu de la province de la Tshopo. La société civile interpelle les Autorités.

Préoccupé par cette situation, le rapporteur de la société civile forces vives de la Tshopo dénonce l’absence de l’autorité de l’État.

« Il y a certaines choses qui doivent être réglementées par l’autorité communale. Si on demande 500 FC pour un petit trajet de moins d’un km, ça va impacter même ceux-là qui nous amènent les produits vivriers au niveau de la rive gauche. Vous allez vous rendre compte qu’il y aura hausse des prix », déplore Franck Linaito.

Pour éviter cette éventualité, le rapporteur de la société civile/province de la Tshopo a lancé un appel pathétique au maire de Kisangani et au bourgmestre de Lubunga pour s’impliquer afin de faire baisser le prix de la traversée vers la rive gauche du fleuve Congo.