Kasaï-Oriental : le ministre José Mpanda qualifie d’échec les projets présidentiels

Au terme de son séjour au Kasaï-Oriental dans la suite du Chef de l’État, le ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique a dressé un bilan négatif de différents projets présidentiels réalisés dans cette partie du pays.

C’est sur un ton de déception que le ministre José Mpanda a évoqué devant la presse de Mbuji-Mayi les projets initiés par le Chef de l’État dans la province du Kasaï-Oriental. Pour lui, tous les projets à savoir : Tshilejelu, DAIPN Lukelenge, Projet volontariste agricole sont plus qu’un échec au Kasaï-Oriental.

« Il n’y a rien qui est fait, les fonds ont été débloqués et les gens se sont partagés. Il faut que l’on nous dise la vérité et que les coupables soient traduits en justice », a martelé le ministre indiquant que la première responsabilité de cette débâcle incombe aux proches collaborateurs du président de la République « qui se sont illustrés pour la plupart dans les détournements à grande échelle ».

Pour sortir la province du bourbier dans lequel elle patauge, le patron de la Recherche scientifique et Innovation technologique a exhorté le chef de l’État à faire le ménage dans son cabinet pour s’entourer de personnes qui puissent l’aider à matérialiser sa vision.

Le ministre Mpanda de conclure, « s’agissant des projets de développement au Kasaï Oriental, tout est à refaire ».