Jean Marc Kabund écroué à la prison centrale de Makala

Qui aurait imaginé un tel scénario il y a une année ? Il était l’homme le plus puissant de l’UDPS après le président Félix Tshisekedi. Aujourd’hui, Jean Marc Kabund est désormais prisonnier à la prison centrale de Makala. 

L’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale a passé sa première nuit à la prison centrale de Makala. Il y a été conduit manu militari par la police congolaise mardi 9 août 2022. Un scénario incroyable pour l’homme qui jusqu’à l’année dernière était le puissant bras droit de Félix Tshisekedi. 

Tout est parti d’une conférence de presse le 18 juillet 2022 au cours de laquelle Jean Marc Kabund, passé dans l’opposition, avait violemment critiqué le régime du président Tshisekedi. Ce jour-là, il avait fait des déclarations considérées comme des injures publiques et des outrages au chef de l’Etat. 

Une enquête avait donc été ouverte par le procureur près le parquet général de Kinshasa. C’est donc cette enquête qui a abouti d’abord à la levée de son immunité parlementaire, puis à l’arrestation et l’emprisonnement de Jean Marc Kabund. 

Après sa démission du poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale et après avoir été radié de l’UDPS, il a créé son propre parti de l’opposition dénommé « Alliance pour le changement », parti avec lequel il nourrit déjà des ambitions présidentielles pour 2023. Combien de temps Jean Marc Kabund va-t-il rester en prison ? Seule la justice le dira.