Jean-Marc Kabund désarmé par la garde républicaine

La résidence du premier vice-président de l’Assemblée nationale a été prise d’assaut mercredi soir par les éléments de la garde républicaine. Ces militaires qui assurent la sécurité du Chef de l’État ont arrêté tous les policiers commis à la résidence du député national Jean-Marc Kabund à Kingabwa.

Il s’agissait d’après notre source pour la garde républicaine de laver l’affront dont un de ses éléments a été victime mardi dernier de la part des policiers escortant le premier vice-président de l’Assemblée nationale.

 » L’acte posé par le cortège de Kabund contre un élément de la garde républicaine, même en faute, est considéré comme une humiliation pour tous les militaires de ce corps », a déclaré un élément de la garde républicaine.

La cinquantaine des militaires GR déployée chez Jean-Marc Kabund aurait procédé à l’arrestation même des civils trouvés dans la parcelle.

 » Nous sommes devant sa maison, il y a plusieurs militaires GR. Ils ont arrêté même son personnel civil « , témoignait un homme hier soir.

En effet, sur une route de Kinshasa mardi dernier, un militaire GR a été brutalisé et désarmé par un groupe de policiers pour une raison non encore élucidée. Une vidéo tournée par un de ses amis dans le véhicule est devenue virale sur les réseaux sociaux.

Un acte apparemment que ses collègues n’ont pas pu digérer.