Jean-Marc Kabund attendu devant la commission nationale de discipline de l’UDPS

On s’achemine peut-être vers la fin du feuilleton Kabund. La commission nationale de discipline de l’UDPS va auditionner le président national intérimaire du parti la semaine prochaine. Une invitation a déjà été adressée au concerné.

Sur cette invitation, la commission nationale de discipline de l’UDPS a énuméré les griefs mis à charge du premier vice-président de l’Assemblée nationale et sur lesquels, elle se propose de l’entendre.

Ces griefs sont résumés en cinq points. Ils partent de l’usurpation des pouvoirs en violation des textes qui régissent le parti UDPS, en passant par d’innombrables actes commis par l’intéressé sans tenir compte du prestige de ses fonctions, à la gestion calamiteuse du parti, la commission nationale de discipline de cette formation politique dit trouver en Jean-Marc Kabund un véritable délinquant politique et un récidiviste avéré.

Au regard de tous ces faits, cet organe du parti UDPS lui dénie la qualité d’un homme d’État et d’un haut cadre du parti qui prône les valeurs comme l’UDPS/Tshisekedi.

Acculé de toutes parts et isolé de plus en plus au sein de sa famille politique, le président national intérimaire de l’UDPS serait peut-être en train de passer ses dernières heures à la tête de cette formation politique.

Pour nombre d’observateurs de la scène politique congolaise, cette invitation qui ressemble à un réquisitoire sévère contre Jean-Marc Kabund devrait inciter ce dernier à prendre les décisions courageuses qui s’imposent pour sauver sa face.