Fifi Masuka citée dans la déstabilisation de l’UDPS au Lualaba

Dans une déclaration publiée le samedi 22 janvier 2022, l’UDPS Kolwezi fédération de Lualaba I affirme apporter son soutien au président de la République Félix-Antoine Tshisekedi et au président ai du parti Jean-Marc Kabund. Elle dénonce en même l’activisme de la gouverneure intérimaire du Lualaba dans la déstabilisation de ce parti politique dans sa province.

L’Union pour la démocratie et le progrès social fédération de Kolwezi, Lualaba I tient à l’unité du parti d’Étienne Tshisekedi wa Mulumba qui a résisté contre vents et marées pendant 37 ans dans l’opposition. La fédération de l’UDPS Kolwezi, Lualaba I met en garde contre l’ivresse de pouvoir qui peut tuer le parti.

Elle informe en outre le président de la République des velléités de Madame Fifi Masuka Saïni, gouverneure intérimaire du Lualaba, à déséquilibrer l’UDPS dans cette province.

« L’UDPS Kolwezi, Lualaba I informe le président de la République que madame Fifi Masuka Saïni s’investit activement dans la déstabilisation de l’UDPS au Lualaba par la manipulation de certains membres du parti dans l’objectif principal d’empêcher cette formation politique aux législatives nationales et provinciales de 2023 au profit de son parti politique FIDEC », dénonce l’UDPS Kolwezi dans sa déclaration de deux pages.

Elle demande en même temps au chef de l’État de se débarrasser de tous ses collaborateurs véreux et impliqués dans les antivaleurs en complicité avec les autorités du Lualaba. Elle cite notamment Guylain Nyembo, Danny Banza et Peter Kazadi respectivement directeur de cabinet, ambassadeur itinérant du chef de l’État et député provincial de l’UDPS élu de Kinshasa.