Félix Tshisekedi demande à Christophe Mboso d’autoriser Kabund d’aller se faire soigner à l’étranger

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale peut espérer obtenir enfin l’autorisation de sortie pour les soins médicaux à l’étranger. Le président de la République Félix Tshisekedi a demandé au président de l’Assemblée nationale d’autoriser le député national Jean-Marc Kabund d’aller se faire soigner en Grande-Bretagne.

C’est ce qui est contenu dans une lettre de la présidence de la République adressée ce jeudi au président de la chambre basse du parlement.

Cette lettre intervient après que l’ex président national intérimaire de l’UDPS a haussé le ton pour dénoncer « une violation délibérée » du règlement de l’Assemblée nationale par le président du Bureau qui n’avait pas réagi à sa demande. Une démarche pourtant prévue par le règlement de la chambre basse et qui est un droit constitutionnel, écrivait-il à Christophe Mboso.

Suivi depuis le palais présidentiel, ce dossier n’a pas laissé indifférent le Chef de l’État qui vient de trancher.

En disgrâce depuis quelques mois avec sa famille politique, Jean-Marc Kabund se plaint de traumatismes sur son genou gauche. Un état de santé qui nécessite, selon lui, une évacuation en Grande-Bretagne pour des soins appropriés.

Au regard du règlement intérieur de la chambre basse, tous les députés nationaux sont soumis à une autorisation préalable du Bureau pour toute sortie à l’extérieur du pays.