Congo hold-up, ouverture d’un dossier d’information en RDC

La justice congolaise a annoncé l’ouverture d’un dossier d’information dans le cadre de Congo hold-up, cette enquête menée par un consortium international de médias et d’ONG et qui a révélé des scandales financiers à grande échelle en RDC.

Quelques mois après la publication des résultats de l’enquête, la justice congolaise veut en savoir davantage. En ouvrant ce dossier d’information, elle se propose de vérifier toutes les révélations contenues dans le rapport de Congo hold-up.

Il s’agira au terme de cette procédure de voir si les informations révélées par cette enquête internationale nécessitent l’ouverture d’un registre du ministère public. Étape qui pourrait être suivie des poursuites devant les cours et tribunaux des personnalités mises en cause dans les détournements des fonds publics de grande ampleur.

Ce consortium international a pu consulter d’innombrables documents qui indexent l’ancien président de la République Joseph Kabila et ses proches. Les révélations faites par cette enquête indiquent que Sud-oïl aurait reçu plus de 90 millions USD de fonds publics et Égal (une société d’importation des poissons), plus de 43 millions USD de la Banque centrale du Congo.