Beni : les FARDC ont capturé vendredi sept éléments ADF

Sept criminels ont été arrêtés par les militaires FARDC, dans la région de Beni le vendredi 18 février 2022. Un rapt qui pourrait avoir une incidence négative sur les activités des rebelles ADF dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

D’après le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 au Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi, c’est d’abord Kambale Lwendo identifié comme « grand » collaborateur des rebelles ADF, qui a été appréhendé à Kisima, sur la route Beni-Kasindi, en pleine activité de ravitaillement des assaillants en produits pharmaceutiques.

Six autres bandits ont été appréhendés par les services de sécurité à Isonga, en chefferie des Bashu. Ces derniers sont cités dans l’assassinat après enlèvement d’un Notable de la place.

Une arme de guerre de type AK47 et deux chargeurs garnis ont été récupérés par l’armée loyaliste, rapporte le porte-parole militaire.

Même si la sécurité ne s’est pas encore nettement améliorée dans la région, les forces vives espèrent que ces arrestations parmi les rebelles ADF sont un pas vers le retour de la paix dans la partie est de la RDC.